Accueil > Stages > Stages professionnels > LA MARIONNETTE-SAC
© Garin Trousseboeuf - Patrick Conan© Garin Trousseboeuf - Marionnette sac© Garin Trousseboeuf - Perrine Cierco et Damiens Clénet© Garin Trousseboeuf - Damiens Clénet


La marionnette-sac est née de la rencontre fortuite d'un gant de toilette, d'un petit pain et d'une plume d'oiseau qui passait par là !
C'est dire que cette forme marionnettique trouve son origine dans le champ poétique bien loin d'une quelconque tradition. Quoique !?


Cette marionnette dite de table appelle une manipulation rigoureuse et précise. Au delà des premiers émerveillements de l'incarnation, elle se révèle rétive et parfois résiste à son manipulateur. Il faut du temps et de la persévérance pour en tirer quelque chose. Sa maîtrise s'appuie nécessairement sur l'intégration de principes basiques. Certains de ces principes sont ceux de la manipulation en général, d'autres sont très spécifiques. Ce qui justifie qu'on puisse parler de grammaire. En cela, nous sommes dans une démarche assez classique qu'on pourrait appliquer à des formes plus traditionnelles comme la marionnette à gaine.

 

Depuis quelques années, la marionnette-sac inspire quelques créateurs de différents pays. C'est avec bonheur que ces petits sacs se remplissent de riz, de sable ou de semoule pour émouvoir le public. Nous en sommes très fiers. La marionnette-sac n'appartient qu'à ceux qui savent s'en servir. C'est un sac avant tout. On y met ce que l'on veut : des histoires, des émotions, de la détresse, de l'espoir et de la joie. Nous n'avons aucun instinct de propriété et n'exigeons aucun droit d'auteur. À chacun son sac !

 

Ce stage est aussi à considérer comme un temps de rencontres et d'échanges de créateurs autour d'un objet fédérateur : une marionnette comme un outil au service d'une vision poétique.

 

La marionnette-sac n'a pas encore révélé tous ses secrets. Ce stage alternera des temps de découverte et de maîtrise de la forme, des temps de fabrication et des temps de création.

 

Il débouchera sur la présentation en duo et/ou en solo de courtes séquences scénarisées avec l'aide d'un auteur (Laurent CONTAMIN).

 

Première semaine : découverte et initiation
- histoire de la première marionnette-sac : inventer une forme en réponse à une nécessité dramaturgique
- les contraintes de la manipulation à vue (délégation, effacement...)
- les contraintes de la manipulation sur table (positionnement du manipulateur, du décor...)
- la grammaire : regarder, marcher, prendre, parler ...
- fabrication de la première marionnette dite « d'atelier »
- copier et reproduire une séquence extraite d'un spectacle de la compagnie (figure dite « imposée »)

 

Deuxième semaine : appropriation et écriture (en équipe)
- imaginer une séquence
- fabriquer et construire table de jeu, marionnette et accessoires
- fixer avec l'aide d'un auteur le texte (si texte il y a)

 

Troisième semaine : répétitions et présentation publique
- répéter
- présenter simultanément (en chœur) les formes « imposées », puis successivement les formes « libres ».

 

Patrick Conan

Né en 1954 près de RENNES, Patrick Conan choisit d'abord les sciences naturelles et la biologie.
Il découvre le théâtre à la Maison de la Culture de RENNES d'abord comme spectateur assidu et émerveillé, puis, dès 1978, comme acteur dans une « jeune compagnie ». Il interprète divers rôles dans divers œuvres classiques et contemporaines.

Parallèlement, il réalise ses premières mises en scène (Brecht, Gogol, farces du moyen-âge ...)
En 1987, il crée la Compagnie GARIN TROUSSEBOEUF et un premier spectacle adapté d'un court texte d'Eugène SUE (Kernok), immédiatement suivi de Petit poucet en Arménie où il fabrique en direct et en papier les personnages du conte de PERRAULT. Ce parti-pris de « conteur/manipulateur/interprète » le fait reconnaître dans la famille des marionnettistes. Ce qu'il découvre un peu lui-même.
À partir des années 90, il donne dans ses spectacles de plus en plus de place à la forme marionnettique (Mody Bick, Les Misérables ...) jusqu'à aboutir en 2002 à la création de La nuit des temps ... au bord d'une forêt profonde à La Chartreuse de VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON. C'est dans ce spectacle qu'apparaît la « première » marionnette-sac.
Depuis, son travail se décline presqu'exclusivement à partir de cette forme qu'il définit comme un instrument dont il essaie de tirer, à la manière d'un musicien, quelques mélodies.
Sur le fond, Patrick CONAN, aborde, entre autres, les sujets intimes de la transformation des corps dans une théâtralité minimaliste à la recherche de l'émotion avec toujours la distance de l'humour et de la dérision.
Il sollicite régulièrement la participation des auteurs (Daniel LEMAHIEU, Valérie DURONZIER, Fabienne ROUBY, Arthur LEFEBVRE, Laurent CONTAMIN).

 

Les spectacles de la compagnie ont été invités dans de nombreux festivals et programmations en France (Avignon IN et OFF, Charleville, Paris BIAM...) et à l'étranger (Allemagne, Israël, Serbie, Canada, Maroc, Monténégro, Espagne, Belgique, Lituanie, Chine).


« Les marionnettes de Patrick Conan manipulées à vue et sans esbroufe construisent « l'espace intime d'un petit théâtre du monde », lui donnent vie dans des gestes de peu qui aiguisent l'écoute et le regard, et qui, à rebours des efficiences méga-spectaculaires, épaississent le temps pour en extraire une épatante légèreté. À la tête de la compagnie Garin Trousseboeuf, qu'il a créée en 1987, Patrick Conan adapte pour la marionnette, textes classiques et contemporains. En dehors des facilités infantilisantes, il prouve que l'art de la marionnette dispose des ressources nécessaires pour dire le monde, à l'endroit où celui-ci se retranche du visible »
Jean-Marc Adolphe/ revue MOUVEMENT

 

 

 

INSCRIPTION JUSQU'AU 26 AVRIL 2014
PRÉSENTATION DU STAGE EN LANGUE DES SIGNES FRANCAISE

Voir la vidéo réalisée par CinéSourds avec le soutien de l'International Visual Theatre

BOURSE TRANS-FORM

2 bourses Trans-Form peuvent bénéficier à des professionnels résidant en Picardie / Champagne-Ardennes et Belgique


Institut International de la Marionnette • 7 place Winston Churchill, 08000 Charleville-Mézières, France • +33 (0) 3 24 33 72 50