Accueil > IIM > Prix IIM

À l'occasion de son 30e anniversaire, le 19 septembre 2011, l'Institut International de la Marionnette a créé trois prix, en relation avec ses missions. Un trophée, le Püberg, a spécialement été dessiné et réalisé par le grand maître de l'ombre Luc Amoros.

  • Le prix de La recherche est attribué à un ouvrage de recherche récent apportant un nouvel éclairage sur les arts de la marionnette.
  • Le prix de La transmission récompense un grand maître de la marionnette ayant oeuvré auprès des jeunes générations.
  • Le prix de La création/expérimentation récompense un jeune artiste ou une compagnie qui a renouvelé les langages, les pratiques et les formes esthétiques des arts de la marionnette.

Ces prix sont décernés tous les deux ans à chaque édition du Festival mondial des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières par un jury international composé d'artistes, d'universitaires, journalistes, directeurs de festivals (voir la liste des membres des 3 jurys plus bas).

A titre exceptionnel, ce sont deux prix de la recherche qui ont été attribués en 2015, aucun prix n'ayant pu être décerné en 2013.

 

En 2017, année anniversaire de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette, l'Institut International de la Marionnette a souhaité mettre l'accent sur la pédagogie en remettant le Prix IIM de la Transmission.

  • ANNONCE DES LAURÉATS 2017

22 septembre 2017
Salle Ethiopienne, Charleville-Mézières
les laureats
OPHRAT Hadas (Israël) - Prix de la transmission

Rares sont les artistes qui peuvent revendiquer d'avoir profondément modifié le paysage de la marionnette contemporaine au niveau international. Plus rares encore sont ceux capables de conjuguer leur puissance artistique avec une vision pédagogique hors du commun : Hadas Ophrat est de ceux-là. Un an avant la naissance de l'ESNAM de Charleville-Mézières, en 1986, Hadas Ophrat a su doter Jérusalem de la première école associant les arts de la scène et les arts visuels. The School of visual theatre de Jérusalem est aujourd'hui un vivier de jeunes talents protéiformes reconnus dans le monde entier.
En lui décernant aujourd'hui le prix IIM de la Transmission, l'Institut International de la Marionnette souhaite saluer la figure d'un pionnier qui a fait école de différentes manières, en accompagnant sans cesse l'émergence de jeunes talents et de nouvelles formes à travers les multiples institutions qu'il a fondées.

• Co-fondateur du Train Theatre en 1981
• Fondateur de la School of Visual Theatre (en 1986) qu'il a dirigé jusqu'en 1993
• Fondateur et directeur artistique du Festival international des théâtres de marionnettes de Jérusalem (entre 1986 et 1993)
• Fondateur de l'Hazira - Performance Art Arena - à Jérusalem
• Fondateur de la bibliothèque Lewinsky Garden pour les demandeurs d'asile et les communautés migrantes de Tel-Aviv
• Président fondateur d'UNIMA Israël (Union Internationale de la Marionnette)

Son parcours illustre la richesse de cette personnalité artistique et de ce penseur hors du commun :
Hadas Ophrat a étudié la littérature et la philosophie à l'Université de Tel Aviv (1972-75). Il a ensuite pratiqué le théâtre Bunraku et le Noh à Osaka, au Japon (1984-6). Il a complété des études supérieures (MSc.) à la Faculté d'Architecture et d'Urbanisme, Technion Institute of Technology, Haifa (2016).
Son domaine de recherche est l'intervention artistique comme outil de renouvellement urbain.

Il a dirigé, conçu et réalisé des dizaines d'œuvres artistiques et théâtrales. Ses représentations et ses installations multimédias ont été programmées dans de nombreux événements artistiques, des expositions personnelles et collectives d'art contemporain en Israël et en Europe, y compris au Centre Georges Pompidou, à Paris (1984) où il a présenté Le siècle de Kafka.

Il a reçu le Prix d'Excellence artistique du ministre israélien de la Culture (2008) et le Prix israélien des Arts de la scène (2016).

Artiste protéiforme, polygraphe, chercheur et philosophe, il a aussi déployé son talent dans plusieurs ouvrages :
• deux livres de poésie : Selected Poems (1973) et Threshold (1976)
• trois livres sur la performance et les arts de la scène : Ever Never (2004), Conversations with a Puppet - sur la marionnette contemporaine (2008), Too Much Reality - sur l'art de la performance (2012), un DVD de représentations théâtrales (2005)
• des essais et des catalogues de ses principales exposition

 

les nominés
ADAM Marthe (Canada) - Prix de la transmission
LAZARO François (France) - Prix de la transmission
OPHRAT Hadas (Israël) - Prix de la transmission
le jury

ADAM Marthe
BOUTIGNY Patrick
GUIDICELLI Carole
MONTECCHI Fabrizio
NICULESCU Irina
NOGUES Joëlle
WEBER Raymond (Président)








Institut International de la Marionnette • 7 place Winston Churchill, 08000 Charleville-Mézières, France • +33 (0) 3 24 33 72 50