Accueil > ESNAM > Que deviennent-ils? > Paulo Duarte

12/07/2012

Paulo DUARTE, 1971, OVAR (PORTUGAL)

Paulo DUARTE assume la direction artistique de la toute nouvelle association MECANIkA, créée à Rennes au printemps 2012. Elle gérera la tournée des spectacles Petites Âmes et PLUG.  Une nouvelle création, NOVO (titre provisoire) est en préparation pour fin 2013.

MECANIkA est une association loi 1901, créée en 2012, qui porte les projets dirigés par le plasticien et marionnettiste Paulo Duarte. Cette structure se veut être un lieu de création et un espace de collaborations artistiques. MECANIkA a pour objectif le développement et l\'exploration de la marionnette actuelle, en interaction avec d\'autres champs artistiques contemporains.

MECANIkA est un regard sur la réalité actuelle, sur les référents de ce que nous sommes. Les différentes réalisations de Paulo Duarte au cours de sa carrière artistique, que ce soit dans le milieu des arts visuels ou du spectacle vivant, constituent un regard spécifique et singulier, dans une réalité métaphorique et contemporaine. Les différents thèmes sont traités par des médias d\'expression divers, installations, théâtre de marionnette contemporaine...

De sa formation en peinture à la Faculté des Beaux Arts de Porto et à l\'ESNAM - Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières (4e promotion), Paulo Duarte est engagé dans une voie expérimentale parfaitement assumée. De son rapport avec les techniques traditionnelles transmises par des maîtres internationaux durant sa formation, la question de la contemporanéité est toujours centrale.

L\'originalité de son parcours, que ce soit dans ses activités personnelles ou dans la coopération avec d\'autres artistes, réside dans le mode de fonctionnement, d\'organisation, dans une interrogation sur la puissance et la responsabilité au sein des différentes structures et projets. Chaque projet tente de trouver un équilibre approprié entre les éléments qui le constituent; chaque mode de collaboration tente de trouver sa définition, en articulant le désir et les compétences, multipliant ainsi la capacité d\'élaboration artistique.... Les frontières poreuses des différentes langages servent la liberté d\'expérimentation qui va de l\'art contemporain à la danse, au théâtre, au cirque, au son, à l\'image, aux nouvelles technologies...

Concernant plus spécifiquement le théâtre de marionnette contemporaine, la relation entre le corps manipulé et le corps manipulateur part d\'un constat de disparition de d\'apparition continuelle, d\'aller et de retour entre la présence et l\'absence, entre une place de premier spectateur pour le manipulateur, et celle d\'être tour à tour « agi » par l\'autre et agissant sur l\'autre. L\'architecture dramaturgique particulière qui sort de ces croisements est liée par les thèmes choisis, relativité des sens, virtualité du réel, et aussi par les divers médiums d\'image et de genres. Le côtoiement entre l\'univers des arts plastiques et les particularités du spectacle vivant prend une place prépondérante dans la recherche d\'une compréhension de l\'environnement contemporain. La recherche dramaturgique qui découle de ces univers est intrinsèque à la thématique de chaque projet, avec plusieurs lectures possibles. Le réel devient virtuel et vice-versa, les images, la scénographie, les objets et marionnettes agissent en tant que métaphores du monde contemporain, dans un langage à la fois poétique et onirique.

"La culture, ce n\'est (...) pas la cerise sur le gâteau de l\'histoire : c\'est encore et toujours un lieu de conflits où l\'histoire même prend forme et visibilité au cœur même des décisions et des actes (...)."Georges Didi-Huberman, Écorces


Institut International de la Marionnette • 7 place Winston Churchill, 08000 Charleville-Mézières, France • +33 (0) 3 24 33 72 50