Accueil > ESNAM > Présentation
© Christophe Loiseau - ESNAM10, Atelier Marionnette portée dir Neville Tranter© DR - fabrication© Patrick Argirakis - ESNAM10, Atelier Arts de la scène japonais, coord. Hacène Larbi© Christophe Loiseau - ESNAM10, Atelier Marionnette à gaine, dir. Brice Coupey© DR - Masques

Depuis quelques décennies, le théâtre de marionnette connaît une évolution permanente : on serait presque tenté de parler de révolution, tant les formes ont évolué. Images, objets, formes et scénographies animées, aujourd'hui arts numériques : cet art revisite à loisir et en toute liberté ses techniques et savoir-faire traditionnels, explorant de nouvelles potentialités qui influencent désormais la scène actuelle.


L'École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM) s'inscrit dans ce bouillonnement artistique. C'est un lieu unique de formation initiale, situé au coeur de l'Institut International de la Marionnette, lieu de croisements et de rencontres au service de la formation, de la recherche et de l'accompagnement de la création contemporaine.

 

Évoluer ainsi dans le vif de la réflexion et des questionnements est une chance pour un lieu d'apprentissage. Favorisant depuis son ouverture une pédagogie du projet, la formation de l'acteur-marionnettiste dispensée à l'ESNAM évolue dans une dynamique artistique entre conception et plateau, entre développement individuel et travail collectif.
Placée sous le signe de la création, l'ESNAM privilégie tout au long du cursus les rencontres artistiques contemporaines en associant aux metteurs en scène marionettistes, auteurs, plasticiens, scénographes et personnalités du théâtre, en se donnant pour objectif de guider chaque élève vers son propre chemin d'artiste...

Le prochain concours

12e promotion : 2018-2021

 

Concours d'admission : dates non communiquées pour le moment

 

Date limite d'inscription : à venir

 

Les conditions de candidature

  • Être âgé de plus de 18 ans et de moins de 26 ans
  • Être titulaire du baccalauréat ou d'un diplôme français ou étranger équivalent.
  • Justifier d'une pratique théâtrale d'au moins un an
    A savoir que toute autre forme d' expérience de pratique artistique sera considérée


Les demandes dérogatoires quant aux conditions d'âge, de niveau de diplôme, ou de niveau de pratique théâtrale seront examinées par le directeur de l'école et le responsable pédagogique.

Les candidats doivent pouvoir s'exprimer correctement en français.

 

Pour poser leur candidature, les candidats doivent adresser :

  • Le dossier d'inscription complété
  • Une lettre de motivation accompagnée du dossier d'inscription.
  • Tout document permettant de prendre en compte vos aptitudes artistiques
  • Un chèque bancaire ou un virement de 60 € (en 2015, non remboursables) représentant le montant des droits d'inscription au concours
  • 2 photos d'identité récentes et 1 photo en pied (13 x 18 cm).
  • Une enveloppe timbrée à leur adresse.

 

 

Les conditions d'admission

Présélection

L'examen des dossiers est mené par le directeur de l'École et le responsable pédagogique.

Des compléments d'information peuvent être éventuellement demandés aux candidats pour approfondir cette étude.

Les prochaine épreuves d'admission auront lieu en 2018 (12e promotion, 2018-2021).

Elles sont réparties en trois temps : une audition, un stage probatoire, le concours d'admission proprement dit.

Les candidats sélectionnés pour les épreuves d'admissibilité sont convoqués par courrier.

 

Épreuves d'admissibilité

Audition devant jury

Il sera demandé au candidat :

  • L'interprétation d'une scène obligatoirement empruntée au répertoire classique ou contemporain, français ou étranger (jeu d'acteur) et l'interprétation d'une scène mettant en jeu la marionnette (répertoire libre)
  • Une improvisation dramatique à partir de matériaux, objets ou marionnettes mis à sa disposition
  • Une analyse critique d'un spectacle vu récemment par le candidat
  • Une lecture en français d'un texte (poème ou prose) proposé par le jury

Un entretien individuel concernant les motivations personnelles du candidat est également mené. Ce dernier pourra présenter tout document permettant de prendre en considération ses aptitudes artistiques.

 

Stage probatoire

Les candidats retenus par le jury sont déclarés admissibles et convoqués pour un stage probatoire de 5 jours.

Concours d'admission

À l'issue du stage probatoire, le candidat présente un programme individuel de dix minutes devant le jury sur un thème imposé.

La liste des candidats définitivement admis est publiée le jour même puis communiquée par courrier individuel.

Les frais de transport et repas durant les épreuves d'admissibilité et le concours d'admission sont à la charge des candidats. L'École prend en charge l'hébergement.

 

 

Le projet pédagogique

Une école en mouvement permanent, placée sous le signe de la création contemporaine, dont les objectifs sont de :

  • Former des acteurs-marionnettistes de haut niveau en leur donnant les techniques de base liées aux arts de la marionnette (gaine, tige, fil, ombre...) et les fondamentaux des arts de la scène : jeu dramatique, voix, corps, dramaturgie, arts plastiques
  • Transmettre des savoirs tout en favorisant l'épanouissement d'émergences créatrices
  • Cultiver sans cesse le goût du risque et de l'expérimentation à travers la consolidation des acquis et la recherche d'écritures nouvelles

Une équipe pédagogique garante de la cohérence et de l'évolution du programme est attentive à la dynamique constante entre théorie et pratique. Les trois années d'apprentissage nécessitent un investissement important où la sensibilité personnelle et la capacité de travailler en groupe sont constamment sollicitées.

 

Le conseil pédagogique

La dynamique des études est structurée par la réflexion du Conseil pédagogique et s'inscrit dans la maquette du DNSP et de son référentiel métier.

 

Cours réguliers et stages dirigés par des artistes, français et étrangers, alternent tout au long du cursus.
Ils sont basés sur un aller et retour constant entre théorie et pratique, entre conception et réalisation.

Le programme des études

La dynamique de cette formation est structurée par le travail de fond du Conseil pédagogique, composé d'intervenants réguliers et d'artistes invités qui permet un accompagnement individualisé des élèves. Un aller et retour constant entre théorie et pratique, entre conception et réalisation soumet l'enseignement et les acquisitions à l'épreuve du plateau.

Une formation de base est dispensée tout au long des trois années d'études. Elle concerne le jeu dramatique, la voix, le corps et le geste, les arts plastiques, la pratique du chant.

Dans la continuité de cette formation régulière, des stages dirigés par des maîtres de la marionnette, metteurs en scène, plasticiens... permettent des rencontres avec des univers artistiques singuliers. Ces stages intensifs donnent lieu dès la première année à des réalisations individuelles ou collectives. Dans la conception de l'enseignement, la confrontation avec le public fait partie intégrante du cursus des trois années.


Sont abordées également au cours de la formation :

  • les technologies du plateau (la lumière, le son et l'image)
  • l'histoire du théâtre et de la représentation
  • l'administration et la gestion
  • les langues vivantes


Première année (année probatoire) - Les fondamentaux, connaissances de base
La pratique d'un entraînement régulier (corps, voix, mouvement) amène les élèves à une pratique personnelle autonome dans ces domaines.
Les connaissances de base du jeu dramatique et de la marionnette sont approchées à travers :

  • Les arts plastiques : dessin, modelage et sculpture, articulations et matériaux
  • Le travail corporel : schéma du corps, dissociation, délégation, espace
  • L'interprétation : la présence, la neutralité, les gammes, les modes d'écriture
  • La dramaturgie et la scénographie : analyse critique, intelligence du texte, traitement de l'espace, relation aux techniques de manipulation
  • Travail vocal : placement, respiration, intention, chant

À la fin de la première année, le Conseil pédagogique se prononce au vu des résultats obtenus, sur le passage des élèves en deuxième année

Deuxième année - Conception et réalisation de spectacles
Elle est consacrée à la composition et à l'intégration des techniques de construction, de manipulation et de jeu.
Elle permet d'expérimenter les potentiels d'écriture de la marionnette, de l'image ou de l'objet, en développant particulièrement la question de la dramaturgie, en relation avec les textes contemporains :
L'écran, l'image, les formes animées

  • La recherche sur les nouveaux langages scéniques
  • L'écriture, la mise en scène
  • La scénographie
  • Les modes de diffusion et de production.

À l'issue de la deuxième année : réalisation de travaux de groupe sous la direction d'un ou de metteurs en scène invités.
Le passage en troisième année est subordonné à l'obtention de 8 unités d'enseignement.

Troisième année - Recherche et création
Elle est entièrement placée sous le signe de la recherche et de la création. Des stages abordant des techniques spécifiques ou des domaines artistiques non encore visités sont proposés aux élèves.
Les élèves sont amenés à réaliser un solo. En fin d'année, ils sont invités à développer une écriture scénique à travers une réalisation de fin d'études. Cette dernière production est présentée devant le Jury de diplôme, les professionnels et le public, et permet d'obtenir 4 unités d'enseignement.

Contrôle des études
Le contrôle des études est continu et placé sous la responsabilité du Conseil pédagogique.
Les cours réguliers et la présentation des travaux de fin de stage permettent d'évaluer l'acquis des connaissances et le niveau de l'élève.
L'assiduité et la régularité font partie intégrante de l'évaluation.

REPORTAGE FRANCE2 SUR L'ESNAM
REPORTAGE TV SUR LE CONCOURS D'ENTRÉE À L'ESNAM

Institut International de la Marionnette • 7 place Winston Churchill, 08000 Charleville-Mézières, France • +33 (0) 3 24 33 72 50