Accueil > Editions > Catalogue > PUCK N°16: L'OPÉRA DES MARIONNETTES
  • PUCK N°16: L'OPÉRA DES MARIONNETTES
  • Auteur : ERULI Brunella (dir.)
  • 0993-0701
  • 978-2-35539-109-5
  • Prix : 24 €
  • Co-édition : Institut International de la Marionnette et l'Entretemps
  • Domaine : Marionnette
  • Genre : Revue spécialisée
  • Format : 18,5 x 24 cm
  • Impression : couleur sur papier bouffant 150 g
  • Reliure : 160 pages cousues, couverture souple pelliculée
  • Parution : septembre 2009


La présence des marionnettes dans un spectacle d'opéra peut sembler un contresens et pourtant, depuis le XVIIIe siècle, l'opéra a fréquemment utilisé les comédiens de bois, déléguant la partie vocale aux castrats ou aux sopranistes,créatures fascinantes mais tout aussi inquiétantes, par rapport aux codes de l'humain, que la marionnette.

Mais quelle est la voix de la marionnette ?
Il ne s'agit pas pour elle d'imiter ou de reproduire l'humain, mais plutôt d'élargir nos connaissances sur ses limites et ses contours en amenant le spectateur vers des territoires approchables seulement par le tremblement de la parodie qu'elle nous jette nous jette aux oreilles et, entre les oreilles, dans la figure.

Brunella Eruli, "Sotto voce"
Roberto Leydi, "Le Théâtre lyrique de marionnettes à Venise"
Anna Vencato, "Le petit théâtre des « bambocci » de San Girolamo"
Piermario Vescovo et Antonella Zaggia, "La collection Grimani à la Casa Goldoni"
Jean-Luc Impe, "Lully en visite chez Polichinelle"
Jean-Luc Impe, "Le vaudeville à la Foire"
José Alberto Ferreira, "Les marionnettes du Bairro Alto"
Elke Krafka, "Haydn au château d'Eszterháza"
Mascha Erbelding, "Paul Brann : pour un théâtre total"
Yanisbel Victoria Martínez, "« Le Retable de maître Pierre » ou l'histoire qui revient"
Enrique Lanz, "Filiations et emboîtement du Retable." Propos recueillis par Yanisbel Victoria Martínez
Helga Finter, "Voix divines et voix diaboliques : Colorature et mirliton"
Claudio Cinelli, "Poser sa voix"
Toni Rumbau, "La « lengüeta » de Polichinelle"
Christian Gangneron, "« Têtes pansues » : entre parole et chant"
Neville Tranter, "Pourquoi les chanteurs ? Propos recueillis par Roberto Piaggio"
Luca Scarlini, "Ouverture pour un théâtre impossible : l'opéra pour marionnettes de Sylvano Bussotti"
Hubert Jappelle, "De Sophocle à Aperghis"
Fernando Marchiori, "« Monteverdi Método Bélico » et El Periférico de Objetos"
Ana Alvarado, "L'Art de survivre en temps de guerre." Propos recueillis par Fernando Marchiori
Fernando Marchiori, "« Licht » de Karlheinz Stockhausen par La Fura dels Baus"
João Paulo Seara Cardoso, "Archéologie et invention." Propos sur António José da Silva recueillis par Christine Zurbach
Alberto Jona, "Le chant des ombres dansantes"

septembre 2009
COMMANDER LE DVD 1+1=0

Institut International de la Marionnette • 7 place Winston Churchill, 08000 Charleville-Mézières, France • +33 (0) 3 24 33 72 50